Nomad Journey Logo

Opuwo

A la rencontre des Himbas

Sep 9, 2019 comment(s)

Le 7 septembre, nous quittons Etosha avec une longue route en perspective. Nous mettrons au total 8h avec arrêts pour rejoindre le Camp Aussicht, proche d’Opuwo, le plus au nord de notre voyage.

C’est Marius qui nous y accueille, fils d’immigrés allemands, né en Namibie, un vrai personnage !

Il connaît parfaitement la région et ses habitants. C’est avec lui et deux autres couples de français que nous partons le lendemain dans deux villages Himba et Herero.

Chaque village est occupé par une famille avec le père et ses femmes vivants chacune dans une maison qu’elles font elles mêmes avec de la bouse de vache et de la terre. Les maisons sont minuscules car les Himba vivent à l’extérieur et vont dedans uniquement pour dormir. Malheureusement, le jour où nous y étions le vent s’était levé et il faisait un peu frais. Les femmes, habituellement torse nu, avaient mis des couvertures et s’abritaient dans leurs maisons ! Nous avons tout de même été accueillis par les enfants puis les femmes nous ont rejoint.

Les femmes sont vraiment belles. Elles ont pour coutume de se badigeonner le corps et les cheveux de beurre et d’argile, ce qui leur donne une couleur rouge.

Marius nous sensibilise aussi au changement qui s’opère. Des habits sont envoyés par l’Europe et à cause de cela, les hommes, les enfants et quelques femmes ne portent plus l’habit traditionnel. On voit aussi quelques téléphones portables pendus autour de leur cou.

Globalement la matinée a été top. Marius parle leur langue et nous a appris leurs traditions, habitudes et la signification de leurs vêtements. C’était enrichissant et tout le monde nous a accueilli chaleureusement.


L’après midi, changement total d’ambiance. Marius exploite une mine de cuivre qu’il nous invite à visiter. On s’engouffre dans le tunnel de la mine rempli de chauve-souris et dans le noir complet. Nous ramassons ensuite plein de roches aux couleurs vert/bleu en espérant trouver quelques pièces rares !


Un grand merci à ceux qui ont financé cette étape : 

  • Leila, Lucile & Angelo & Zoé pour la matinée avec les Himba.