Nomad Journey Logo

Arequipa - Canyon de Colca

Arequipa et le canyon de Colca

Mar 7, 2019 comment(s)

Arequipa

Nous restons 2 jours à Arequipa qui est une ville très sympathique. Le premier jour, nous montons jusqu’au Mirador de Yanahuara où le carnaval bat son plein ! Malheureusement il y a un peu de brouillard et nous ne voyons pas le Misti qui culmine à plus de 5800m d’altitude. Mais ce n’est pas grave puisque nous avons la vue dessus depuis notre chambre de Los Andes B&B, un des meilleurs rapports qualité/prix de notre voyage en Amérique du Sud !

Le second jour, ce sont les retrouvailles. En effet, nous retrouvons Laura et Tristan qui sont en voyage en Amérique du Sud et que nous n’avons pas vu des plusieurs années, mais pas seulement ! Ils voyagent au Pérou avec Grégoire, un ami de l’époque de La Sorbonne ! C’était complètement inédit de se retrouver là et on a passé un super moment. Avec eux, nous visitons le couvent Santa Catalina, immense ! A l’intérieur, on dirait presque une ville avec ses ruelles colorées. On y trouve même un figuier qui nous permettra de patienter jusqu’au déjeuner.

Le Canyon de Colca

Nous prenons la route de nuit pour Cabanaconde où se trouve le canyon de Colca. De là, nous avons plusieurs options de randonnées. Nous décidons de passer par les endroits les moins touristiques et d’y camper 2 nuits.

Le premier jour, après une petite nuit dans le bus, nous attaquons la descente dans le canyon jusqu’à Llahuar. Là, on se baigne dans des eaux thermales. Sur le chemin, nous avons une chsnce incroyable de voir un condor voler au-dessus de nous, très prêt. C’est énorme.

Le lendemain, nous marchons jusqu’au village de San Juan de Chuccho en passant par Malata et Cosnirhua. C’est la saison des fruits dans la région et nous en croisons énormément sur notre chemin : grenades, avocats, pommes, figues, figues de barbaries, tamarin... nous en piquons même pour nos goûters. Après ce passage aux mille odeurs, nous devons traverser la rivière qui est assez haute ! Nous en avons jusqu’aux genoux et le courant est fort mais nous y parvenons sans encombre.

Nous nous couchons tôt car le lendemain, nous devons grimper 1000m de dénivelé avec 10 kg sur le dos. On appréhende beaucoup mais finalement nous mettrons « seulement » 3h30, à travers des paysages splendides ! Nous sommes super fiers d’y être parvenus.