Nomad Journey Logo

Wadi Rum

Comme des bédouins dans le désert

Oct 15, 2019 comment(s)

Wadi Rum peut se visiter de différentes manières : à dos de chameau, en Jeep, à pied, dans un campement ou en bivouac. Après de longues recherches sur internet, nous optons pour 2 nuits en bivouac itinérant. Autrement dit, nous ne dormirons pas dans un des (trop) nombreux camps en dur mais à la belle étoile, au milieu de nulle part, comme les vrais bédouins quoi.

Nous contactons Mafleh via Whats App et nous avons rendez-vous quelques jours plus tard avec son fils Salem qui sera le chauffeur de notre 4x4. C'est une famille de bédouins depuis des décennies et ils connaissent les moindres recoins du désert. Salem sera aussi notre cuisinier, notre guide et notre partenaire de ces prochains jours.

Durant ces 2,5 jours, nous avons découvert un désert vraiment pas comme les autres. Habitués aux hautes dunes de Namibie ou d'Oman, nous avons été étonnés par le décor. Ici, falaises, canyons et petites grottes au milieu d'un désert tout plat.

Nous parcourons les kilomètres à travers ces paysages grandioses et lunaires.

Le soir, nous montons le camp avec Salem. La première nuit, nous trouvons une grotte juste avant qu'il pleuve (et oui, nous avons ENCORE eu de la pluie dans le désert !). Salem cuisine de bons petits plats et nous tentons de se comprendre malgré son anglais très approximatif.

Salem, du haut de ses 20 ans, est plein de fougue et ne cesse de s'éloigner des traces de voitures dans le sable. Nous nous embourbons quelques fois mais il gère, même pas besoin de pousser ! Jusqu'à la fois de trop... Nous nous approchions de la falaise pour déjeuner lorsque nous nous embourbons. Nous passerons 2h à pousser, creuser, tirer. Avec l'aide d'un "passant", nous arriverons enfin à sortir de ce pétrin !

On a adoré notre expérience dans le désert de Wadi Rum, un endroit au calme, parfait pour clôturer ce voyage.