Nomad Journey Logo

Antananarivo, Antsirabe, Ambositra

Départ sur la RN7

Oct 21, 2019 comment(s)

Après 2 jours comme des coqs en pâte à Tana, accueillis par le père de mon amie Géraldine, nous partons vers le Sud, le long de la Route Nationale 7. C'est la principale route goudronnée du pays. Les trajets devraient être plus rapides mais nous mettons tout de même 3h30 pour faire 180 km et arriver à Antsirabe.

Antsirabe

Cette petite ville rappelle l'époque coloniale avec sa gare et quelques uns de ses bâtiments. Mais l'intérêt principal est les magnifiques lacs à proximité. Nous partons en taxi pour la matinée afin de les découvrir. Notre premier arrêt se fait au lac Tritriva (prononcer Tchitchiv). Nous sommes étonnés de sa beauté ! L'eau est bleu émeraude et entourée de falaises. On fait le tour avec un guide en 30 min environ, qui nous explique la légende de ce lac. Enfin nous reprenons la route pour le lac Andraikiba, plus grand et plus animé.

L'après-midi, nous prenons notre premier taxi brousse (van collectif) pour Ambositra (prononcer Amboucht). Nous mettons 3h30 sur des sièges inconfortables et dans la poussière. Mais nous arrivons sains et saufs, juste à temps pour prévoir notre trek des prochains jours.

Randonnée et nuit à Sakaivo

Le lendemain, nous partons avec Jean De Dieu, notre guide, pour une randonnée de 2 jours dans les villages Zafimaniry. Nous passons par des villages très pauvres où les enfants nous accueillent, curieux et souriants, parfois effrayés par la rencontre avec des étrangers !

Nous dormons au village Sakaivo, incroyablement beau. Les maisons, très simples, sont entourées par les rizières. Nous sommes également invités chez le chef du village pour le rencontrer et échanger. La nuit est presque tombée, il fait sombre lorsque nous pénétrons dans sa maison. À l'aide de Jean De Dieu qui traduit,il nous explique ses responsabilités, ses coutumes. Il prononce aussi un texte qui demande notre bénédiction et finit par nous offrir du rhum. C'est un moment inoubliable.