Nomad Journey Logo

Pasto/Désert de Tatacoa

Désert de Tatacoa

May 6, 2019 comment(s)

Après 5h de bus, nous arrivons à la frontière Equateur/Colombie. Nous avions lu beaucoup d’articles pour s’y préparer. En effet, des centaines de vénézuéliens tentent de passer la frontière pour descendre vers le Pérou, espérant une vie meilleure, loin des problèmes de leur pays.

Nous en voyons beaucoup, certaines familles avec de grosses valises qui montrent qu’ils ont tout quitté, certains jeunes complètement perdus avec des vêtements très sales.

En tant que non vénézuéliens, nous avons une file spéciale et cela va très vite des deux côtés (équatorien puis colombien). Le douanier tamponne notre passeport et nous souhaite chaleureusement la bienvenue. Nous y sommes, dans le dernier pays d’Amérique du Sud de ce voyage !

Notre premier stop est Pasto, une ville sympathique avec des églises de toutes les couleurs à chaque coin de rue ! C’est aussi de là que nous visitons le village de La Laguna Cocha, vraiment mignon avec un canal, des bateaux et des petits ponts. Ce sera aussi l’occasion de manger de la truite.

Nous continuons notre chemin vers le désert de Tatacoa. Après de nombreux bus et 2 journées entières de transport, nous arrivons à Villavieja petite ville aux portes du désert. Il existe bel et bien un désert en Colombie ! Il y a deux parties : une ou la roche est rouge et l’autre ou elle est grise.

Nous marchons la première journée jusqu’au Labyrinthe de Cuzco où se trouvent les roches rouges. C’est impressionnant et magnifique ! Il fait une chaleur écrasante, facile 35 degrés. 

Le lendemain, nous prenons un tuk-tuk pour aller dans la partie grise qui se trouve plus loin dans le désert. Nous commençons par la vallée de Xilopalos, qui est non balisée. Comme prévu, on se perd à plusieurs reprises à travers des paysages dignes d’un western. C’est la première fois que nous sommes si heureux qu’il pleuve, tant cela nous rafraichi.

Nous marchons ensuite jusqu’au sentier de Los Hoyos, assez court. La roche est impressionnante, les décors sont sublimes. A la fin de la boucle, une piscine coincée entre les roches nous attend. Que c’est agréable !