Nomad Journey Logo

Nord de Salta

En route pour le nord de Salta

Jan 22, 2019 comment(s)

Après une journée de voyage de la Patagonie au nord de l’Argentine, nous voilà maintenant à Salta, appelée “la linda”, la belle. Sa région est réputée comme magnifique et variée alors nous louons une voiture pour plus d’autonomie.

Purmamarca et la montagne aux sept couleurs

Nous quittons Salta le 22 janvier au matin et faisons un premier détour vers les lagunas de Yala. Pour y accéder, une piste de 10 km ou nous prenons des auto-stoppeurs uruguayen. En arrivant, le ciel est un peu voilé mais l’ensemble est mignon et surtout très calme. Nous rencontrerons pas mal de vaches !

Nous reprenons la route et faisons un court stop à Tumbaya, un minuscule village. Depuis Yala, le paysage a totalement changé et les montagnes se font désormais arides avec des cactus partout.

Nous atteignons ensuite Purmamarca, qui se trouve sur la route du Chili. Peu avant l’arrivée, le paysage dévoile d’incroyables montagnes de toutes les couleurs.

Après avoir planté notre tente, nous partons faire le Paseo de los Colorados, une marche qui permet de faire le tour de la montagne multicolore. C’est fascinant, nous voyons du violet, du gris, de l’orange, du bleu, du vert, du beige, du rouge, du jaune et plus encore ! Les photos sont loin de rendre la beauté du paysage qui nous entoure.

Salinas grandes, notre premier salar

Le lendemain, nous partons avec deux auto stoppeuses argentines vers le plus grand salar d’Argentine, histoire de se mettre en jambes pour la Bolivie :)

La route, encore une fois, est magnifique et nous faisons plusieurs arrêts photo. Nous croisons même des lamas et alpagas dont un qui était énorme ! La route qui y accède monte jusqu’à 4170 mètres d’altitude ! C’est la première fois que nous sommes si haut et nous ne ressentons pas de symptômes particuliers, sûrement du au peu de temps passé à cette altitude.

En arrivant au salar, nous sommes surexcitées ! C’est la première fois que nous en voyons et c’est un peu comme de la neige. Nous allons également près de bassins remplis d’une eau aux reflets turquoise, sublime !

Tilcara

Nous avons décidé de passer deux nuits à Tilcara, village moins touristique que Purmamarca et très authentique. Sur la place principale, on y vend des pulls et bonnets pour les journées glaciales d’hiver. C’est ici que nous goûterons aux spécialités locales : ragoût de lama, humitas (sorte de maïs gluant avec du fromage), tamales (boulette de polenta fourrée avec de la viande séchée), crêpe de quinoa.

Nous avons également été à la Pucara de Juella, une forteresse de l’époque précolombienne au sommet d’une colline, restée dans son état d’origine. Nous étions les seuls, au milieu des centaines de cactus, incroyable !

Humahuaca

Pour ce dernier jour de notre virée nordique, nous prenons la direction d'Humahuaca. Cette ville est située à une centaine de kilomètres de la frontière Bolivienne. Sur la route, nous passons le Tropique du capricorne !

Nous faisons également un stop à Uquia, où se trouve une balade fantastique à travers un paysage désertique jusqu'au mont las Senoritas. Vraiment superbe !

Pour finir, après beaucoup d'hésitation, nous nous décidons à faire la route qui mène à El Hornocal avec notre petite voiture. Ça monte sec ! Nous faisons le trajet assez doucement pour éviter la surchauffe et arrivons à 4350 mètres d'altitude avec une vue splendide sur ces montagnes colorées. Le plaisir sera de courte durée car la grêle se joint à nous. On restera un peu de temps à continuer d'admirer la vue depuis la voiture.

Cela marque la fin de ce périple au nord de Salta. Demain nous avons pas mal de route pour nous rendre au sud.