Nomad Journey Logo

Région de Guajira

Le point le plus au Nord d'Amérique du Sud

May 31, 2019 comment(s)

Nous poursuivons notre route sur la côte caraïbe, à l’Est de Santa Marta. L’idée est de visiter la région de Guajira, qui est principalement un désert.

Palomino

Notre premier arrêt se fait dans cette petite station balnéaire hippie. La plage est grande et l’eau bleu turquoise. Elle rencontre la rivière qui se jette dedans. Nous passons 2 journées très tranquilles à se reposer et se baigner. Nous avons également pas mal de pluie les après midi, c’est pourquoi les hamacs de l’hôtel tombent à pic !

C’est aussi ici que nous mangeons une énorme pizza, probablement la meilleure d’Amérique du Sud !

La péninsule de Guajira

Nous prenons ensuite un taxi partagé jusqu’à Riohacha, la porte d’entrée du désert. La corniche est sympa avec tous ses vendeurs de sacs colorés et toujours une eau bleu turquoise.

C’est ici que nous réservons une excursion de 2 jours dans la péninsule de Guajira où vit la plus grande population d’indigènes du pays.

Après 1h de route, un pneu crève sur la piste, problème, nous n’avons pas les outils nécessaires pour changer la roue. Mais surtout, comme dans chaque désert que nous traversons (Atacama, Uyuni, Jaisalmer en Inde, etc) il pleut !

Nous arrivons finalement aux marais salants de Manaure avec un peu de retard sur le planning. Après un court arrêt, on se dirige vers Cabo de la Vela, le lieu le plus beau de la région. Nous y déjeunons quasiment les pieds dans l’eau, c’est magique ! L’eau est calme et le poisson frais est excellent. Nous croisons tout de même pas mal d’indigènes essayant de nous vendre des souvenirs qui ont l’air très pauvres.

Après le déjeuner, nous partons à la plage Ojo del Agua. Nous marchons un peu pour admirer la plage depuis la falaise et rencontrons même deux iguanes ! L’eau est magnifique mais un orage arrive. Celui nous offre des couleurs exceptionnelles mais il pleut lorsque nous arrivons au phare pour admirer le coucher de soleil. Nous rentrons à la guesthouse et le ciel se dégage pour laisser apparaître un ciel rose/orange incroyable.

Le lendemain, nous partons pour le Pilon de Azucar, le point le plus au nord d’Amérique du Sud que nous visiterons. En chemin, nous nous arrêtons sur des dunes de sable. Nous sommes bel et bien en plein désert !

Nous grimpons en haut du pain de sucre pour admirer la vue sur les dizaines de petites criques. Puis nous nous jetons dans l’eau car nous crevons de chaud ! L’eau est bleu turquoise, la plage au sable doré et presque personne pour nous embêter. C’est ça le bonheur !

Nous rentrons à Riohacha sans encombre et ravis !