Nomad Journey Logo

Cotopaxi volcano

Le volcan Cotopaxi sous tous ses angles

Apr 26, 2019 comment(s)

Nous allons grimper sur le fameux volcan Cotopaxi, 2e site le plus visité de l’équateur après les Galapagos. Cela se fait dans la journée depuis Latacunga.

Après un petit déjeuner copieux au marché couvert, nous prenons un bus puis un 4x4 pour rejoindre le parking, point de départ pour une marche d’une heure à 4500m d’altitude pour rejoindre le refuge le plus haut du volcan Cotopaxi. Malheureusement, la météo s’acharne sur nous et nous ne verrons rien du tout. Une ou deux éclaircies nous ont permis d’apercevoir le glacier mais nous avons majoritairement eu un vent glacial et une alternance de pluie et neige.

C’est une énorme déception pour moi qui attendais avec impatience cette étape de notre séjour en Equateur. La déception est tellement grande que nous décidons de retourner voir le volcan quelques jours plus tard, en espérant être plus chanceux.

Chose promise, chose due, nous repartons pour le Cotopaxi. Pas pour l’escalader cette fois-ci, mais dans une magnifique et luxueuse chambre d’hôtes, perdue dans la campagne, conseillée par notre amie Laura. Nous sommes en bus quand Edouard s’aperçoit juste avant de descendre que son ordinateur a disparu de son sac qui était entre ses jambes. Nous comprenons vite que le monsieur un peu louche de derrière nous la volé… Ce monsieur est descendu quelques stations plus tôt. Nous sommes désemparés, énervés, une dame à l’arrêt du bus le voit et nous indique qu’elle a vu 2 hommes monter dans le bus dans lequel elle était (et vient de descendre). Le voleur est donc dans un bus juste un peu plus devant ! Nous avons eu une bonne étoile, car des policiers étaient justement là ! Ni une ni deux, on s’engouffre dans la voiture avec tous nos sacs et on commence une course poursuite avec sirène pour trouver le bus. 1er bus arrêté… il n’est pas dedans. 2ème, Edouard entre suivi des policiers avec leurs pistolets sortis et le reconnait immédiatement. Il ressort avec son ordinateur chéri suivi par le voleur menotté. C’est un condensé de cette péripétie incroyable et nous en profitons pour souligner la gentillesse extrême des équatoriens en général mais aussi durant ce moment d’angoisse.

Après cette aventure où la chance nous a souri, nous arrivons enfin dans la chambre d’hôtes, l’Hacienda de los Mortiños. Nous sommes dans un autre monde, la guesthouse elle-même comme l’environnement nous laisse sans voix ! La maison comporte des baies vitrées, quasiment toutes donnant sur le Cotopaxi et le personnel est très gentil et serviable. Il n’y a aucune maison aux alentours. Seulement des vaches, buffles et lapins !

Dans l’après-midi, nous verrons même le volcan parfaitement, sans aucun nuage. Je suis aux anges. Le lendemain, nous avons réservé une balade à cheval dans le parc pour admirer le volcan d’un autre angle. Le volcan restera sous les nuages mais la balade à cheval est exceptionnelle ! Nous traversons rivières et des étendues magnifiques. Nous quittons ce petit paradis avec l’impression que nous aurions pu y rester bien plus longtemps.