Nomad Journey Logo

Alleppey

Les backwaters, la Venise d'Inde

Sep 21, 2018 comment(s)

Conduire une Royal Enfield en Inde était un rêve pour Édouard. Et nos amis formidables d’Australie le savaient et nous ont offert une semaine de location avant de partir. Nous avons donc loué la plus grosse, une 500cc !

Nous sommes allés la chercher à Fort Kochi le jeudi après-midi. Elle est énorme et lourde mais je dois dire que je la trouve jolie et j’aime beaucoup la couleur !
Après avoir eu quelques difficultés à la démarrer, nous sommes prêts à avaler les kilomètres à la découverte de la côte du Kerala. Le siège passager est assez grand et je pourrais être très confortable s’il y avait un endroit où accrocher notre gros sac. Mais après tout, on s’en fiche car nous sommes en Inde en road trip à moto !!!

Notre objectif était d'atteindre Alleppey dans la journée. Sur le chemin, nous nous sommes arrêtés plusieurs fois pour admirer la vue superbe sur la mer (mais aussi pour me détendre les jambes !). Nous avons fait un stop à Marari Beach pour déjeuner. Les pécheurs ne sont pas loin et leurs bateaux colorés sont très beaux. Malheureusement, c'était nuageux ce jour-là donc nous ne sommes pas restés longtemps.

Vers 16h, nous sommes arrivés a Alleppey, les backwaters. On l'appelle la Venise de l'Inde car il y a une multitude de canaux où les gens vivent. On se déplace ainsi en bateau. Notre chambre à la Malayalam Homestay était exceptionnelle. Depuis notre terrasse, nous pouvions observer le va et vient des bateaux. La vue est incroyable.

Le jour suivant, nous avions réservé 4 heures de balade en bateau. Il y a 3 options différentes : les bateaux motorisés qui vont vite et permettent de voir plus, les bateaux à rames et les fameux houseboat où l'on peut dormir sur place. Nous avons choisi le bateau à rames pour plusieurs raisons. Tout d'abord c'est écolo. En effet, à cause du nombre de touristes/bateaux, les backwaters rencontrent des problèmes de pollution. De plus, le bateau est plus petit et peut aller dans des canaux plus étroits. Enfin, c'est moins cher !
Nous avons passé 4 heures très relaxantes sans aucun bruit à part celui de l'eau et des chansons que chante le rameur. Cet endroit, c'est le paradis !
Le vrai souci, c'est le plastique... Les indiens ne sont pas vraiment éduqués sur les problèmes d'environnement et cela s'en ressent dans toute l'Inde mais là nous étions particulièrement déçus de voir tant de bouteilles en plastique dans les backwaters. Parfois, il a fallu prendre une photo deux fois pour être sûr qu'il n'y ait pas de plastique dessus.

Nous avons aussi passé du temps sur la plage. On ne s'y baigne pas mais l'atmosphère est vraiment sympa et un coucher de soleil magnifique en buvant notre jus d'ananas frais. Le dernier soir, le gérant de la guesthouse nous a cuisiné du poisson frais au lait de coco, délicieux ! On a pu aussi le regarder cuisiner.

Alleppey a souffert des inondations qui a attaqué le Kerala le mois dernier. Les touristes semblent avoir fui cette destination. C'était tellement calme que nous avions la guesthouse pour nous tout seul ! Maintenant que tout est revenu à la normal, nous encourageons tout le monde à visiter les backwaters du Kerala.