Nomad Journey Logo

Maroc

Nos impressions

Jul 10, 2018 comment(s)

J’étais vraiment pressé de visiter le Maroc, mes premiers pas en Afrique. J’ai imaginé ce voyage à travers les récits d’Annabelle lors de ses précédentes visites. Je m’attendais à voir des paysages désertiques, des villes comme dans Aladin, à manger beaucoup de pâtisseries orientales et à avoir beaucoup du mal à négocier dans le souk.

Le Maroc m’a beaucoup surpris, voici un résumé de notre ressenti.

Culture

Le Maroc est bien connu pour ses habitants et sa culture. Les gens y sont chaleureux et adorent discuter avec les touristes. Le Maroc est aussi un pays rempli d’histoire. Je n’aurais jamais imaginé voir des ruines de l’Empire Romain, visiter la grotte d’Hercule et découvrir les traditions berbères. 

Nous sommes arrivés 4 jours avant la fin du Ramadan et pour être honnête, l’atmosphère était un peu tendue. Les gens dans les rues étaient presses, pas vraiment souriants et quelques fois même un peu impolis. Je suppose que je réagirais de la même façon si je ne mangeais et buvais pas alors qu’il fait si chaud. Quelques jours après l’Aïd (fin du Ramadan), les sourires étaient de retour et nous nous sommes sentis tout de suite plus à l’aise.

Dans les souks, nous avons pu voir, sentir, écouter la façon de vivre des locaux: des ânes qui passent dans l'allée, quelqu'un entrain de préparer des msemen (crêpes marocaines) et les scooters qui klaxonnent pour qu'on les laisse passer. C'est ici que nous nous sommes le plus amusé.

La religion rythme la vie des marocains. L'heure de la prière est chantée par le muezzin qui récite une Sorate du Coran. Cela donne une ambiance mythique à la ville lorsque tous les muezzin des alentours chantent en même temps. On trouve des mosquées partout et chacune possède une architecture époustouflante. Très détaillée, colorée et de différentes tailles.

Parfois, comme a Fes, on se croirait au Moyen-Âge. Tout est si authentique!

Les paysages

Notre trajet incluait plutôt des villes. Cependant, étant des amoureux de la nature, nous avons réussi à trouver des endroits paisibles.

Toutes les villes que nous avons visité étaient organisées de la même manière: une medina (vieille ville) avec ses souks et la nouvelle ville. Bien entendu, c'est dans les medina que nous avons passé la majorité du temps. C'est un endroit très vivant où des cafés, dans vendeurs de tout et des artisans sont concentrés au même endroit. Nos villes favorites étaient Fes, pour son authenticité, et Chefchaouen pour cette couleur bleue et le fait qu'il était très agréable de déambuler dans la ville. Dans la plupart des endroits, nous avons trouvé des terraces avec une vue panoramique depuis lesquelles on pouvait voir toute la medina. Ces moments pendant le coucher de soleil ont été magiques et inoubliables.

Je m'attendais à beaucoup de désert autour des villes et je fus très surpris par la diversité de paysages. Nous sommes passés par des montagnes, lacs, chutes d'eau, forêts, c'était incroyable ! Nous avons beaucoup aimé Akchour où nous avons marché le long d'une rivière pour finir face à une énorme chute d'eau. Nous avons aussi eu l'occasion de boire un jus d’orange les pieds dans l’eau, just au dessus d'une cascade. Fou !

Le Moyen Atlas a été un bol d’air frais. Nous balader dans la forêt de cèdres, entourés par des chèvres, moutons et singe était reposant. Très loin de toute l'agitation de la ville non loin de là.

La nourriture

La nourriture était délicieuse. Nous avons gouté aux spécialités locales : tajine, couscous (le vendredi), salade marocaine fait avec tomates/poivrons/oignons rouges. Les plats sont très savoureux car les marocains ajoutent toujours beaucoup d’épices. Ce n’est pas piquant mais très gouteux.

Nous avons trouvé quelques restaurants offrant des options végétariennes dans les lieux touristiques comme Marrakech mais ce n’était pas facile. Les tajines par exemple sont des plats mijotes dont l’élément principal est de la viande avec des épices. Les marocains le mangent avec du pain.

Mon petit plaisir était les patisseries traditionnelles: miel et amandes. Super bon ! Cependant, après une ou deux on a l'impression d'avoir mangé pour la journée !

Malgré le fait que cela soit difficile de manger végétarien, nous avons beaucoup aime la nourriture marocaine. Cependant, après un mois, nous étions contents de retrouver la gastronomie française !

Transportation

D’une ville a une autre, nous avons utilisé à la fois le bus et le train. Les trains ont été un peu en retard à chaque fois (environ 10 min) mais ils étaient propres et avaient l’air conditionné. Les bus de la compagnie CTM étaient très bien. Cela prend en général le même temps de faire un trajet avec le bus ou le train et c’est en général le même prix. 

Nous n’avons pas pris les bus dans la ville car c’était beaucoup plus facile de prendre le taxi. Mais assurez-vous de demander au chauffeur de mettre le compteur. C’est obligatoire mais beaucoup de chauffeurs de taxi préfèrent donner un prix fixe aux touristes, qui avoisine parfois 3 fois le prix réel.

Budget

Le Maroc est une destination peu chère de manière générale. La chose la plus importante a savoir est de NEGOCIER. C’est une religion ici. Pour tout, les marocains gonflent les prix pour les touristes. Annabelle a passé beaucoup de temps à négocier, notamment le prix de la nourriture sur les menus ou le prix d’entrée de musée !

Pour la nourriture et les hébergements, il y a une gamme assez large de prix. Pour une chambre simple compter 15€ et pour une belle chambre dans un Riad environ 100€ petit-déjeuner compris. De manière générale, les hôtels sont propres et le personnel est accueillant.

Pour un tajine copieux acheté dans la rue, le prix est d’environ 3€ mais la moyenne que nous avons dépensée pour manger par repas par personne était d’environ 7€ pour une entrée et un plat.

Pour se déplacer dans la ville, il est facile de prendre un taxi mais une fois encore, n’oubliez pas de demander le compteur et négocier. Une course coute en moyenne 2€.

Pendant que nous voyagions (c’est a dire en dehors de la période volontariat ou nous étions hébergés), nous avons dépensé 68€ par jour pour 2 incluant les transports, la nourriture, les hébergements et les loisirs.


En résumé, nous avons aimé Chefchaouen, Akchour, la nourriture et nous avons moins aimé Casablanca et avoir à penser à la manière de s’habiller à cause du regard insistant des marocains sur Annabelle.